Sauveur.org

Matthieu : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15
16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28

Matthieu 25

1 Alors le royaume des Cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent au-devant de l'époux et de l'épouse.

2 Or, cinq d'entre elles étaient folles, et cinq étaient sages.

3 Les cinq folles, ayant pris leurs lampes, ne prirent pas d'huile avec elles ;

4 mais les sages prirent de l'huile dans leurs vases avec leurs lampes.

5 L'époux tardant à venir, elles s'assoupirent toutes, et s'endormirent.

6 Mais, au milieu de la nuit, un cri se fit entendre : Voici l'époux qui vient ; allez au-devant de lui.

7 Alors toutes ces vierges se levèrent, et préparèrent leurs lampes.

8 Mais les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent.

9 Les sages leur répondirent : De peur qu'il n'y en ait pas assez pour nous et pour vous, allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous.

10 Mais pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux vint, et celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui aux noces, et la porte fut fermée.

11 Enfin les autres vierges viennent aussi, en disant : Seigneur, Seigneur, ouvrez-nous.

12 Mais il leur répondit : En vérité, je vous le dis, je ne vous connais point.

13 Veillez donc, parce que vous ne savez ni le jour ni l'heure.

14 Car il en sera comme d'un homme qui, partant pour un long voyage, appela ses serviteurs et leur remit ses biens.

15 Il donna à l'un cinq talents, et à un autre deux, et à un autre un seul, à chacun selon sa capacité ; puis il partit aussitôt.

16 Celui qui avait reçu cinq talents s'en alla, les fit valoir, et en gagna cinq autres.

17 De même, celui qui en avait reçu deux, en gagna deux autres.

18 Mais celui qui n'en avait reçu qu'un, s'en alla, creusa dans la terre et cacha l'argent de son maître.

19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte.

20 Et celui qui avait reçu cinq talents s'approcha, et présenta cinq autres talents, en disant : Seigneur, vous m'avez remis cinq talents ; voici que j'en ai gagné cinq autres.

21 Son maître lui dit : C'est bien, bon et fidèle serviteur ; parce que tu as été fidèle en peu de choses, je t'établirai sur beaucoup ; entre dans la joie de ton maître.

22 Celui qui avait reçu deux talents s'approcha aussi, et dit : Seigneur, vous m'avez remis deux talents ; voici que j'en ai gagné deux autres.

23 Son maître lui dit : C'est bien, bon et fidèle serviteur ; parce que tu as été fidèle en peu de choses, je t'établirai sur beaucoup ; entre dans la joie de ton maître.

24 Celui qui n'avait reçu qu'un talent s'approcha aussi, et dit : Seigneur, Je sais que vous êtes un homme dur, qui moissonnez où vous n'avez pas semé, et qui ramassez où vous n'avez pas répandu ;

25 c'est pourquoi j'ai eu peur, et j'ai caché votre talent dans la terre ; le voici, vous avez ce qui est à vous.

26 Mais son maître lui répondit : Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne où je n'ai pas semé, et que je ramasse où je n'ai pas répandu ;

27 il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j'aurais retiré avec usure ce qui est à moi.

28 Enlevez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a dix talents.

29 Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l'abondance ; mais, à celui qui n'a pas, on enlèvera même ce qu'il semble avoir.

30 Quant à ce serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres extérieures ; là il y aura des pleurs et des grincements de dents.

31 Or, lorsque le Fils de l'homme viendra dans Sa majesté, avec tous les Anges, Il S'assiéra sur le trône de Sa majesté.

32 Toutes les nations seront assemblées devant Lui ; et Il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs ;

33 et Il placera les brebis à Sa droite, et les boucs à Sa gauche.

34 Alors le Roi dira à ceux qui sont à Sa droite : Venez, les bénis de Mon Père, possédez le royaume qui vous a été préparé dès l'établissement du monde.

35 Car J'ai eu faim, et vous M'avez donné à manger ; J'ai eu soif, et vous M'avez donné à boire ; J'étais sans asile, et vous M'avez recueilli ;

36 J'étais nu, et vous M'avez vêtu ; J'étais malade, et vous M'avez visité ; J'étais en prison, et vous êtes venu à Moi.

37 Alors les justes Lui répondront : Seigneur, quand est-ce que nous Vous avons vu avoir faim, et que nous Vous avons donné à manger ; avoir soif, et que nous Vous avons donné à boire ?

38 Quand est-ce que nous Vous avons vu sans asile, et que nous Vous avons recueilli ; ou nu, et que nous Vous avons vêtu ?

39 Ou quand est-ce que nous Vous avons vu malade ou en prison, et que nous sommes venus à Vous ?

40 Et le Roi leur dira : En vérité, Je vous le dis, toutes les fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits d'entre Mes frères, c'est à Moi que vous l'avez fait.

41 Il dira ensuite à ceux qui seront à gauche : Retirez-vous de Moi, maudits, allez au feu éternel, qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.

42 Car J'ai eu faim, et vous ne M'avez pas donné à manger ; J'ai eu soif, et vous ne M'avez pas donné à boire ;

43 J'étais sans asile, et vous ne M'avez pas recueilli ; J'étais nu, et vous ne M'avez pas vêtu ; J'étais malade et en prison, et vous ne M'avez pas visité.

44 Alors ils Lui répondront, eux aussi : Seigneur, quand est-ce que nous Vous avons vu avoir faim, ou avoir soif, ou sans asile, ou nu, ou malade, ou en prison, et que nous ne Vous avons pas assisté ?

45 Alors Il leur répondra : En vérité, Je vous le dis, toutes les fois que vous ne l'avez pas fait à l'un de ces plus petits, c'est à Moi que vous ne l'avez pas fait.

46 Et ceux-ci iront au supplice éternel, mais les justes à la vie éternelle.

Notes

25.1 La cérémonie principale du mariage chez les Juifs consistait à conduire la fiancée de sa propre maison dans la maison de son futur époux. Elle avait lieu le soir, quand il était déjà nuit, ce qui obligeait d'emporter des lampes pour éclairer la marche. La fiancée richement habillée et entourée de ses compagnes, les dix vierges dont il est ici question, attendait la venue de l'époux et de ses amis (voir Matthieu, 9, 15) qui venaient la chercher et la conduisaient dans la maison qui devait être désormais la sienne. ― Les mots de l'épouse ne se lisent pas dans le grec. De fait les compagnes vont attendre seulement l'époux.

25.3-4 Les lampes étant petites, analogues à celles qu'on trouve dans les catacombes, il fallait en renouveler l'huile pour une si longue veille. C'est pour cela que les vierges sages avaient emporté avec leurs lampes un vase plein d'huile, tandis que les folles n'avaient pas pensé à en prendre avec elles.

25.6 Au milieu de la nuit. Voir Matthieu, 14, 25.

25.10 La porte fut fermée. Les vierges folles n'arrivent que lorsque le cortège qui a accompagné la mariée à la maison de son époux est déjà entré dans la salle de noces et que la porte en est fermée.

25.13 Voir Marc, 13, 33.

25.14 Voir Luc, 19, 12.

25.15 Chez les Hébreux, le talent valait environ 4414 francs (en 1900).

25.27 Il fallait donc, etc. Par cette comparaison, Jésus-Christ veut nous montrer que nous ne devons rien négliger pour faire valoir les grâces que nous avons reçues de Dieu, soit pour notre perfection, soit pour le salut de nos frères.

25.29 Voir Matthieu, 13, 12 ; Marc, 4, 25 ; Luc, 8, 18 ; 19, 26.

25.30 Dans les ténèbres extérieures. Comparer à Matthieu, 8, 12.

25.35 Voir Isaïe, 58, 7 ; Ezéchiel, 18, vv. 7, 16.

25.36 Voir Ecclésiastique, 7, 39.

25.41 Voir Psaumes, 6, 9 ; Matthieu, 7, 23 ; Luc, 13, 27.

25.46 Voir Daniel, 12, 2 ; Jean, 5, 29.

Traduction de l'abbé Louis-Claude Fillion.
Commentaires par l'abbé Fulcran Vigouroux.
Edition numérique par Jesusmarie.com

Sauveur.org