Sauveur.org

Isaïe : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15
16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30
31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45
46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60
61, 62, 63, 64, 65, 66

Isaïe 60

1 Lève-toi, sois éclairée, Jérusalem, car ta lumière est venue, et la gloire du Seigneur s'est levée sur toi.

2 Car les ténèbres couvriront la terre, et l'obscurité les peuples ; mais sur toi se lèvera le Seigneur, et l'on verra sa gloire en toi.

3 Les (Et des) nations marcheront à ta lumière, et les (des) rois à la splendeur de ton aurore (lever).

4 Lève les (autour de toit tes) yeux et regarde (autour de toi) : tous ceux-ci sont assemblés, ils viennent à toi ; tes fils viendront de loin, et tes filles surgiront (se lèveront) de tous (à ton) côté(s).

5 Alors tu verras et tu seras dans l'abondance, ton cœur s'étonnera (admirera) et se dilatera, lorsque les (la) richesse(s) de la mer se tourneront (se sera tournée) vers toi, et que la force des nations viendra (sera venue) à toi.

6 Tu seras couverte d'une foule de chameaux, des dromadaires de Madian et d'Epha ; tous viendront de Saba, apportant de l'or et de l'encens, et publiant les (des) louanges (en l'honneur) du Seigneur.

7 Tous les troupeaux de Cédar se rassembleront pour toi ; les béliers de Nabajoth seront à ton service : on les offrira sur mon autel qui me sera agréable (d'expiation), et je remplirai de gloire (glorifierai) la maison de ma majesté.

8 Quels sont ceux-ci qui volent comme des nuées, et comme des colombes vers leurs colombiers (demeures) ?

9 Car les îles m'attendent, et les vaisseaux de la mer sont prêts depuis longtemps (dès le principe) pour ramener tes enfants de loin, avec leur argent et leur or, pour le(s) consacrer au nom du Seigneur ton Dieu, et du saint d'Israël qui (parce qu'il) t'a glorifiée.

10 Les fils des étrangers bâtiront tes murs, et leurs rois seront tes serviteurs ; car je t'ai frappée dans mon indignation, et dans ma miséricorde je me suis réconcilié avec toi.

11 Tes portes seront toujours ouvertes ; elles ne seront fermées ni jour ni nuit, afin qu'on t'apporte la richesse des nations, et qu'on t'amène leurs rois.

12 Car le peuple et le royaume qui ne te serviront pas périront, et ses (ces) nations seront transformées en désert.

13 La gloire du Liban viendra à toi, le sapin, le buis et le pin tous ensemble, pour orner le lieu de mon sanctuaire (ma sanctification), et je glorifierai l'endroit où reposent mes pieds.

14 Les fils de ceux qui t'ont humiliée viendront à toi en s'inclinant, et tous ceux qui te décriaient adoreront les traces de tes pas, et ils t'appelleront la cité du Seigneur, la Sion du saint d'Israël.

15 Parce que tu as été abandonnée et en butte à la haine, et qu'il n'y avait personne qui passât par toi, je ferai de toi l'orgueil des siècles, et un sujet de joie de génération en génération (toutes les générations, note) ;

16 et tu suceras le lait des nations, tu seras allaitée à la mamelle des rois : et tu sauras que je suis le Seigneur qui te sauve, et le fort de Jacob qui te rachète.

17 Au lieu d'airain je ferai venir de l'or, et de l'argent au lieu de fer, et de l'airain au lieu de bois, et du fer au lieu de pierres ; et je ferai régner sur toi la paix, et la justice te gouvernera.

18 On n'entendra plus parler de violence (d'iniquité) sur ton territoire, ni de destruction et de ruine dans tes frontières ; le salut environnera tes murailles, et la louange tes portes.

19 Tu n'auras plus le soleil pour t'éclairer pendant le jour, et la clarté de la lune ne luira plus sur toi ; mais le Seigneur sera pour toi une lumière éternelle, et ton Dieu sera ta gloire.

20 Ton soleil ne se couchera plus, et ta lune ne sera plus diminuée, car le Seigneur sera ta lumière éternelle, et les jours de ton deuil seront finis.

21 Tout ton peuple sera un peuple de justes ; ils posséderont le pays pour toujours ; c'est le rejeton que j'ai planté, l'œuvre de ma main pour me glorifier.

22 Mille sortiront du moindre d'entre eux (Le moindre de tes citoyens en produira mille), et du (le) plus petit une nation puissante. Moi, le Seigneur, je ferai tout à coup ces choses en leur temps (soudain cela).

Notes

60.1-22 3e Discours : La gloire de Jérusalem ou de l'Eglise, chapitre 60. Le prophète chante maintenant les résultats de la nouvelle alliance dans ce magnifique chapitre, qui est un hymne autant qu'un discours. ― Le soleil de justice, Jésus-Christ, se lève sur Jérusalem. Tous les peuples, à la vue de sa lumière, accourent à la cité sainte, rois et sujets lui apportent leurs présents, versets 1 à 9. ― Jérusalem acquiert une magnificence incomparable ; ses richesses sont sans bornes, versets 10 à 17a , mais sa piété, sa sainteté et sa félicité la rendent plus belle et plus enviable encore, versets 17b à 22.

60.3 De ton lever (ortus tui) ; Jérusalem est comparée à un astre. Ce qui est dit dans ce verset ne peut s'expliquer que de la venue de Jésus-Christ.

60.4 Voir Isaïe, 49, 18.

60.6-7 Madian, Epha, Saba, Cédar, Nabaïoth sont tous descendants d'Abraham, les trois premiers par Céthura, les deux derniers par Ismaël (voir Genèse, 25, vv. 1-4, 13) ; les uns et les autres habitaient l'Arabie.

60.8 Leurs demeures ; leurs colombiers ; littéralement leurs fenêtres.

60.11 Voir Apocalypse, 21, 25.

60.12 Ces ; mot qui est représenté dans le texte hébreu par l'article déterminatif, comme il arrive assez souvent.

60.13 Le lieu de ma sanctification ; le lieu que je me suis consacré ; c'est-à-dire mon sanctuaire, mon temple. Voir Psaumes, 77, 54.

60.15 Toutes les générations ; littéralement et par hébraïsme, génération et génération.

60.17 Gouvernement ; surintendance, haute inspection ; c'est le vrai sens du latin visitationem, expliqué par l'hébreu, qui est mis ici par métonymie pour gouvernants, commandants. Le sens du verset est donc : Je te donnerai des gouvernants pacifiques, et des préposés justes et équitables.

60.18 On n'entendra plus, etc. Ceci peut s'expliquer de l'Eglise de Jésus-Christ, qui est la colonne de la vérité et le règne de la paix, ou de la Jérusalem céleste, où règne toujours une paix parfaite, et par là même exempte de toute crainte, de trouble, de ravage, d'iniquité et d'oppression, et où les chants de louanges et d'actions de grâces ne cessent jamais. ― Le salut, etc. ; sois sans crainte aucune ; ce ne sont pas de simples sentinelles qui veilleront autour de tes murs, pour les défendre contre les attaques de l'ennemi ; c'est le salut lui-même.

60.19-20 Ce sont des symboles sous lesquels saint Jean nous dépeint la gloire éternelle de la Jérusalem céleste (voir Apocalypse, 21, vv. 23, 25 ; 22, 5). On peut aussi y voir la description des « nouveaux cieux et de la nouvelle terre » (voir Isaïe, 30, 26 ; 65, 17-25 ; 66, 22 ; 2 Pierre, 3, 13 ; Apocalypse, 21, 1-5), le royaume des justes sur une terre rénovée, après la chute de l'Antéchrist et le jugement des Nations apostates (voir saint Irénée, Contre les hérésies, V).

60.19 Voir Apocalypse, 21, 23 ; 22, 5.

Traduction de l'abbé Louis-Claude Fillion.
Commentaires par l'abbé Fulcran Vigouroux.
Edition numérique par Jesusmarie.com

Sauveur.org | Promesses concernant le Rosaire